Grand Prix de Littérature Américaine 2018

13/11/2018

Grand Prix de Littérature Américaine 2018

Richard Powers est le lauréat du Grand Prix de Littérature Américaine pour l’Arbre-Monde

Créé en 2015, le Grand Prix de Littérature Américaine récompense chaque année un roman américain traduit en français, paru depuis le 1er janvier de la même année, et se distinguant par ses qualités littéraires de premier plan

Succédant à Laird Hunt pour Neverhome (Actes Sud, 2015), Atticus Lish pour Parmi les loups et les bandits (Buchet-Chastel, 2016) et à Richard Russo pour À malin, malin et demi (Éditions Quai Voltaire, 2017), Richard Powers est le lauréat de l’édition 2018 avec L’Arbre-Monde, paru en septembre au cherche midi. Le Grand Prix de Littérature Américaine lui sera remis fin novembre à Paris.

Dans son livre, Richard Powers embrasse un sujet aussi vaste que l’univers : celui de la nature et de nos liens avec elle. Après des années passées seule dans la forêt à étudier les arbres, la botaniste Pat Westerford en revient avec une découverte sur ce qui est peut-être le premier et le dernier mystère du monde : la communication entre les arbres. Autour de Pat s’entrelacent les destins de neuf personnes qui peu à peu vont converger vers la Californie, où un séquoia est menacé de destruction.
Au fil d’un récit aux dimensions symphoniques, Richard Powers explore le drame écologique et notre égarement dans le monde virtuel. Son écriture généreuse nous rappelle que, hors la nature, notre culture n’est que « ruine de l’âme ».